Règles d’or pour réussir le choix et l’achat d’un climatiseur

Pour résister aux fortes chaleurs et pour sentir la fraîcheur et le bien-être chez soi, la climatisation est devenue indispensable dans les maisons.
Mais la question que vous demandez : comment faire le choix? Quel prix payer pour se rafraichir durant le temps du printemps et d’été ? Où les trouver?

Comment choisir un climatiseur?

Plusieurs alternatives sont proposées pour un bon climatiseur. Votre magazine “Jardin et Maison” habitué à vous guider, vous suggère ce qui suit.
Avant d’optez pour un climatiseur, il faut vérifier tout d’abord:

  • Le volume à climatiser et  la surface de votre bureau, salon, chambre…
  • Le nombre de personnes évoluant dans l’espace à climatiser.
  • Le type d’utilisation (intensive ou d’appoint).
  • L’exposition au soleil ainsi que le budget.

D’emblée, vous devrez savoir, qu’il y a deux grands types de climatiseur : climatiseur d’appoint et le climatiseur Split. Alors lequel choisir?

  1. Le climatiseur d’appoint, appelé aussi monobloc, est un appareil mobile. Recommandé pour les petites surfaces variant entre 10 et 30 m2. Il est très gourmand en énergie.  Ce climatiseur permet de refroidir la pièce en évacuant la chaleur vers l’extérieur via un tuyau.
    Avantages : Il est facile à déplacer, fonctionne sans eau, silencieux avec un bruit comparable à celui d’un réfrigérateur. Il ne nécessite aucune installation, confortable en été et moins cher.
    Inconvénients : Efficacité limitée à des petites pièces tout comme la disposition d’une ouverture à proximité de l’appareil.
  2. Le climatiseur Split, pouvant être mobile ou fixe. Ce climatiseur se compose de 2 unités, une à l’intérieure dans la pièce à climatiser, et l’autre extérieure de la pièce. Ces  deux unités sont reliées par des tuyauteries de petits diamètres pour le fixe.
  • Le Split mobile, l’unité intérieure est souvent équipée de roulettes, et l’autre unité à l’extérieure sont facilement déplaçables.  Le Split mobile, fonctionne comme le monobloc avec ces avantages  et inconvénients. Il est facile à déplacer, niveau sonore réduit et  il ne nécessite aucune installation mobile et peut climatiser une surface de 10 à 30 m2.
  • Le Split fixe, facile à poser. Il est souvent placé au dessus des portes, fenêtre ou encastré dans un mur. Vous les utilisez dans les pièces d’un volume de 50 m² maximum.  Son installation est simple si c’est un modèle prêt-à-poser. Au cas contraire, la nécessité d’intervention d’un frigoriste est à tenir compte. Plus couteux et performant. Son inconvénient majeur est le fait de prévoir un trou dans le mur pour passer la gaine d’air chaud ajouter le bruit même si le compresseur est placé à l’extérieur.

Ce n’est pas finit pour le choix d’un bon climatiseur. Après l’été, il y a l’hiver, alors faites d’une pierre deux coups. Choisissez un climatiseur réversible.  Ce type de climatiseur vous assure le chauffage en hiver et la climatisation en d’autre période de l’année. Son grand avantage est sa conformité et son adaptation en toute saison, donc sa durée d’utilisation est prolongée.

Entretient d’un climatiseur:

Vous en savez plus maintenant. Pour le choix d’un bon climatiseur tenez compte aussi de la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur de pièce qui doit être  en moyenne de 8°C. Et pour une durée du vie prolongée :

  • Pensez à éviter les coupures répétées.
  • Nettoyez  régulièrement les filtres.
  • En fin de saison, il vous sera utile de faire tourner l’appareil environ 1h en ventilation seule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *