Comment choisir votre fenêtre ayant une bonne capacité optimisation énergétique ?

Il y a encore quelques années, très peu de personnes se souciaient de la performance énergétique des fenêtres. Le plus important était de trouver le bon matériau pour le cadre et ça s’arrêtait là.

Aujourd’hui, avec les défis économiques, écologiques et énergétiques qui prévalent, l’optimisation énergétique est au cœur de la démarche de choix de la fenêtre.  Cela fait intervenir un certain nombre de paramètres importants que les experts de fenetresonline.be vous aideront à passer en revue.

Faire un bilan d’efficacité énergétique

La première étape pour être sûr d’avoir une fenêtre dotée d’une capacité d’optimisation énergétique au-dessus de la moyenne est de procéder à un bilan d’efficacité énergétique. De quoi s’agit-il au juste ?

Le bilan d’efficacité énergétique est un diagnostic qui vous permet de faire le point des plus importantes zones de perte énergétique de votre maison. Il faudra aussi les classer par ordre décroissant de gravité.

En connaissant les problèmes de transmission thermique des pièces de votre maison, vous pourrez apporter une réponse adaptée et plus efficace. C’est aussi un moyen de consacrer votre énergie et votre argent à résoudre un problème concret.

C’est la seule solution pour savoir s’il faut simplement remplacer une fenêtre ou, au contraire, installer de nouvelles fenêtres.  Imaginez ce que ça vous coutera d’investir dans l’installation d’une nouvelle fenêtre alors qu’il vous aurait suffi d’installer un tube de calfeutrage ou d’installer un coupe-brise.

Le choix des styles de fenêtres, de châssis ou de vitrage  adaptés au problème dépendra des résultats de votre diagnostic.

Passer à l’action

Le choix entre remplacement et installation d’une nouvelle fenêtre peut rapidement devenir un casse-tête quand vous n’avez pas les bonnes informations.  Selon les professionnels de la rénovation et de la construction, il n’y a nul besoin de remplacer une fenêtre si son châssis ne présente pas de  problèmes de déperdition énergétique.  Le remplacement n’intervient donc que dans 3 cas :

  • Lorsque la fenêtre d’origine de votre fenêtre n’est pas adaptée à l’optimisation énergétique. Un châssis bon marché ou un simple vitrage sont autant de détails qui militent en faveur d’un remplacement, même si la fenêtre est encore en bon état.
  • Lorsque les performances de la fenêtre sont compromises par des failles. Une fenêtre a beau être conçue pour être performante énergiquement, les dégâts d’eau, les infestations de rongeurs, le pourrissement du cadre ou encore des fissures du vitrage peuvent l’altérer.
  • Lorsque la fenêtre présente des défauts d’ouverture. Une fenêtre qui ne souffre d’aucun dégât, mais dont le système de fermeture est défaillant se montrera forcément défaillante. Si elle ne se ferme pas correctement, mettre le chauffage ou la climatisation fera grimper vos factures d’électricité.

Il n’existe pas de solutions miracles pour venir à bout de chacun de ces problèmes. Il faudra simplement être regardant sur tous les matériaux entrant dans la conception de votre nouvelle fenêtre à savoir : le châssis, le vitrage, le style de la fenêtre ou encore le processus d’installation.

Chaque élément devra être  choisi en réponse au problème détecté. Qui mieux qu’un menuisier pourra mieux vous conseiller ? Chez fenetresonline.be, les menuisiers savent quelle installation répondra efficacement au problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *