Assainissement individuel : obtenir une garantie relative à la conformité de l’installation

Les habitations en fonction de leur situation géographique ne sont pas confrontées à des problématiques similaires puisque notamment les réseaux fournissant l'électricité, l'eau ou l'internet peuvent perdre de leurs efficacités. À titre d'exemple, lorsque l'on souhaite bénéficier de la meilleure connexion internet, le type de liaison (ADSL, Fibre optique) va jouer inévitablement un rôle, mais également la distance entre le lieu de connexion jusqu'au relais par lequel la connexion va se réaliser.

À propos des eaux usées : qu'il y ait un raccordement collectif ou pas, il faut le système d'évacuation adapté

 En ce qui concerne les évacuations d'eau usagées, c'est un peu la même chose, si l'on réside en ville ou que l'on habite dans un coin isolé, les contraintes ne seront pas les mêmes, car en ville il n'y aura pas de gêne concernant les raccordements et à l'inverse, si l'on habite dans un coin isolé, il se peut que le raccordement collectif ne puisse pas se faire. 

La mise en conformité du raccordement individuel est suivie du contrôle de l'installation

Les travaux d'assainissement qu'ils soient collectifs ou non sont régis par des lois qui ont été crées dans le but d'éviter les pollutions par l'intermédiaire des eaux-vannes ou eaux issues de toilettes et des eaux grises issue des lavabos et autres systèmes de rejets d'habitations, ainsi pour vérifier que l'installation est réglementaire, un contrôle assainissement individuel doit être effectuer par un service public d’assainissement non collectif ou SPANC.

La mise en place de la fosse septique

Les travaux relatifs à l'assainissement autonome devront commencer par la mise en place de la fosse septique, cette dernière devra être sélectionnée en fonction de la taille de l'habitation et plus précisément en fonction du nombre de chambres, soit 3 m³ pour 3 chambres, 4 m³ pour 4 chambres et ainsi de suite si l'habitation comporte d'autres chambres. Le trou d'accueil de la fosse devra être garni de sable au fond et être légèrement supérieur à la taille de la fosse.

La mise en place des tuyaux d'évacuation

Afin de creuser les trous qui accueilleront la fosse et les tuyaux d'évacuation, le mieux est de disposer d'une mini pelle même s'il est tout à fait possible de réaliser les travaux avec une simple pelle, cependant cela prendra beaucoup plus de temps. Comme pour le bon maintien de la fosse, les tuyaux devront être posés sur du sable et bien entendu parfaitement étanches et collés entre eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *